• Comprendre la psychologie de l'adolescent

                                                                                             Comprendre la psychologie de l'adolescent

     

    L’Education Nationale n’est pas une entreprise, et les règles de l’entreprise ne s’appliquent pas à l’Ecole. En premier lieu parce que les professeurs travaillent avec des êtres en construction. Un adolescent n’est ni un enfant, ni un adulte. Les parents savent la difficulté à comprendre ces garçons et ces filles en quête d’identité.

    Les adolescents sont des êtres en transformation, biologique, physique et intellectuelle. D’où cette sensibilité à fleur de peau qui les caractérise. Les adolescents quittent un monde, l’enfance, pour entrer progressivement dans le monde des adultes. Les repères se brouillent, ce nouvel univers est complexe. Il faut y trouver sa place, cela demande de penser différemment, de tenter des expériences. C’est aux adultes d’accompagner, d’être des repères, et savoir que toutes les chaînes seront un jour brisées, qu’il n’y a pas d’enfant qui ne devienne un jour adulte.

     

    Les capacités cognitives des adolescents sont beaucoup plus développées que leur maîtrise émotionnelle

     

    Les premiers repères de l’enfant sont ses parents, sa famille et ses professeurs. C’est parce qu’ils sont nombreux, divers et très différents les uns des autres que les adolescents n’ont pas besoin de “désacraliser“ leurs professeurs comme leurs parents. L’adolescent trouvera toujours chez l’un ou l’autre un intérêt intellectuel, une manière de voir le monde qui l’interroge et lui indique une voie à suivre. Cela confère aux professeurs de grandes responsabilités, d’avoir un comportement positif.

     

    De nombreux ouvrages traitent de la psychologie de l’adolescence, et il n’est pas question ici de résumer en quelques lignes des notions très complexes[1]. Il est important que chaque professeur s’informe sur ce sujet, pour mettre des mots et conceptualiser ce qu’il voit dans ses classes, pour l’aider à trouver des solutions quand il est face à des comportements qui peuvent le surprendre, ou le déstabiliser.

    Tous les professeurs ont été confrontés à des élèves dont le potentiel est largement supérieur à celui qui s’exprime dans la classe. Cela se traduit souvent dans le bulletin par une expression du type « peut mieux faire » ou « a de grandes capacités qui ne sont pas exploitées ». De nombreuses raisons peuvent être avancées pour expliquer que l’adolescent « ne s’investit pas complètement ». D’abord il n’en voit pas toujours l’intérêt et le rapport coût-bénéfice n’est pas toujours pour lui évident. Pourquoi travailler beaucoup plus quand une moyenne convenable suffit à satisfaire parents et professeurs? Il faut savoir aussi qu’un adolescent est une personne en quête d’une identité, mais que cette quête passe par le groupe et s’exprime en référence aux autres, aux copains. Il ne peut par conséquent pas trop se démarquer de ce groupe, et le professeur doit tenir compte de cette capacité d’auto-censure non pas pour l’encourager mais pour apprendre à la dépasser.

    L’enjeu consiste alors à créer une émulation collective qui sera profitable à chaque élève.

     

    Ce questionnement permanent, cette recherche de repères, cette envie d’avancer qui se heurte au désir du repli intérieur pour se protéger du monde environnant, tout cela fragilise les adolescents, au point que certains acquièrent des comportements nocifs, voire destructeurs pour eux ou pour leur proche.

     

    Pour avancer, progresser dans le savoir et les apprentissages, l’estime de soi est un véritable moteur.

     

    Dès lors que l’élève a pris conscience de son potentiel et sait que les adultes qui l’entourent l’accompagnent et lui font confiance, mais aussi sécurisent son environnement, le terrain est propice à une scolarité réussie.



    [1] On pourra se référer aux ouvrages de Marcel Rufo ou Olivier Houdé, par exemple, sans non plus oublier Jean Piaget


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :